C’est avec fierté que nous vous annonçons que notre livre de recettes est enfin arrivé ! Merci spécial à tous les membres qui ont participé. Ce fût un plaisir de travailler avec vous. Votre générosité et le partage de vos recettes familiales a été très apprécié et a permis de rendre notre projet à terme.

Le livre est de 400 pages et il se vend $20. Nous pouvons vous le livrez par la poste moyennant des frais postaux de $15.

Mot du président
CMDRSM

Pour nous tous Métis et nous toutes Métisses, ce livre est beaucoup plus que la somme des recettes qu’on y trouve. Il reproduit et transmet le patrimoine culinaire de nos familles de la Communauté historique.

Ce sont des souvenirs qui ont traversé le temps et qui ont été recueillis auprès des métis de la Communauté actuelle, de Charlevoix à Chibougamau en passant par la Côte-Nord et Chicoutimi.

Vous y retrouverez les repas des vendredis maigres, quand maman faisait cuire la banique dans l’huile, qu’elle nommait galettes au pain, et que nous recouvrions généreusement de mélasse.

Les bonbons au sucre étirés, les galettes aux patates cuites directement sur le poêle à bois avec tous les membres de la famille qui attendaient sa galette !

La populaire sauce à poche qui nourrissait les chasseurs et bûcherons métis. Lorsque la faim se manifestait, ils coupaient à la hache la préparation gelée, la faisait réchauffer, mangeaient ça avec du pain et de la mélasse… Et suspendaient ensuite la poche à un arbre pour la protéger des bêtes. Ou la soupe à la poulette grasse ou soupe aux herbes qui était un des plats les plus courants chez les habitants du Lac St-Jean.

Vous sentirez peut-être l’odeur du pain chaud qui levait dans les fours ou celle des caveaux à légumes ou encore celle des garages où mûrissaient les quartiers d’orignaux suspendus ! Que dire du plaisir de la cuisson sur feu de bois extérieur où grille de nos jours la pizza autochtone, la saucisse épicée, le steak d’orignal ou le blé d’Inde en épluchette.
À travers ces pratiques culinaires d’aujourd’hui, ce mélange des traditions, en contact avec l’identité métisse, vous découvrirez la femme autochtone, son importance, ses techniques de survie, d’autonomie et celles de son conjoint européen.

Rappelons-nous toute l’importance qu’ont eue nos mères et grands-mères depuis le 17e siècle dans le Domaine du Roy, pour la transmission de ces recettes, qui nous alimentent encore aujourd’hui. Et celles des coureurs des bois, des trappeurs, des guides, des charretiers qui ont habité et parcouru ce territoire et qui apportaient de quoi se nourrir.

Ce livre conviendra tout autant aux chasseurs-pêcheurs en quête d’une façon d’apprêter les gibiers et les poissons, aux générations futures qui voudront apprendre les recettes ancestrales et aux cuisiniers expérimentés qui voudront découvrir de nouvelles recettes.

Je remercie chaleureusement toutes celles et ceux, les Nadine, Christiane, France, Montcalm, Madeleine, Line, Philippe, Clermont, Francine et les autres qui ont collaboré à la réalisation du présent ouvrage.

À vous tous et toutes qui prendrez le temps de déguster ces recettes,

Bon Appétit !

René Tremblay,
Président, Chef
CMDRSM